Blockchain, ICO et cryptomonnaies, la folie Bitcoin

by Apr 26, 2018Économie et Gestion

Depuis 2009 et le minage du premier bloc sur la blockchain Bitcoin, beaucoup d’encre a coulé dans les médias et sur les réseaux sociaux.
Entre le caractère disruptif de la technologie pensée par Satoshi Nakamoto, elle serait capable d’uberiser Uber, et celui spéculatif du bitcoin, notez le « b » minuscule, de l’unité de compte de cette chaîne de bloc, la blockchain ne fait pas toujours consensus.

Sans compter sur les ICOs (Initial Coin Offering), que l’on a vu émerger en 2016 et exploser en 2017 avec 5,5 milliards de dollars levés par les startups early stage dans le monde, plus que ce que les autres startups ont levé auprès des VCs et fonds d’investissement traditionnels. Opérations de levées de fonds en cryptomonnaies rendues possibles grâce à Ethereum une autre blockchain, dont les smart contracts font eux aussi énormément parler d’eux et sont porteurs de beaucoup d’attentes.

Bref, nous vivons une période dans laquelle les espérances des technophiles, des investisseurs, des professionnels comme des particuliers autant que des politiques font penser que nous n’en sommes qu’au début de cette révolution que beaucoup considèrent comme aussi importante que celle de l’internet dans les années 90.

Sébastien Bourguignon